Interventions > Intervention ponctuelle

I - SAINT-RAPHAËL :

2011 :

-Ferme aquacole de Saint-Raphaël passée de 1.782M2 autorisés à 7 fois plus de surface:

L’exploitation autorisée de 1.782M2 expire le 11 octobre 2011 et le propriétaire prétend que les fonds marins qui ont été pollués sous les cages « ne posent pas de problème »...
Des fermes aquacoles, non polluantes, dans les terres proches du rivage existent.

Après 7 ans de procédures judiciaires dont un pourvoi en cassation, l’exploitant a été condamné à « vider » les lieux au bénéfice de l’environnement et pour le plus grand plaisir des baigneurs et des riverains mais il fait de la résistance et continue à bafouer les décisions de justice...

LACOVAR va veiller au départ définitif de la ferme et au nettoyage des fonds marins...

- Plaine de l’Argens

Malgré les inondations de juin 2010, des occupations sauvages perdurent et les pollutions des terres subsistent mettant en cause l’intégrité des nappes phréatiques. Le site de la station de pompage du Fournel qui alimente en eau les populations de la région pourrait être touché dans l’avenir...

LACOVAR rappelle son action de longue date pour obtenir le respect de cette zone, qui doit rester principalement agricole, et souligne les risques extrêmement importants voire totalement insensés que prennent les occupants illégaux à résider dans cette plaine régulièrement inondable...

-Sentier littoral au Dramont

Une remise en état est en projet dont une réhausse du sentier de 50 cms qui peut s’avérer dangereux pour les piétons et le problème du financement inquiète les riverains... Dossier à suivre...

-Programme de démoustication

Intervention de Monsieur le Directeur de l’environnement Frédéric FERRERO qui nous fait un brillant exposé sur les nombreuses actions engagées par la communauté d’agglomération de Fréjus/Saint-Raphaël pour lutter contre les moustiques tout en préservant l’environnement par l’utilisation de produits non-polluants.

LACOVAR relaie les informations auprès du public avec son « Pôle Mobile Environnement » et par son affichage dans ses locaux de la passerelle de la gare SNCF de Saint-Raphaël.

-Prévention des feux de forêts

Demande de modification du code forestier par LACOVAR…

Problèmes posés par les P.P.R.I.F. (Plan de prévention des risques incendie des feux de forêt)

Saint-Raphaël

- Suite aux plaintes de nos adhérents d’Agay et d’Anthéor : Intervention de LACOVAR dans les
Suites du P.P.R.I.F de Saint-Raphaël en zones rouges et BO, dont les terrains ne sont plus
bâtissables et dont de nombreuses maisons ne pourraient plus être reconstruites en cas d’incendie sur
la région d’AGAY. Des routes restent à ouvrir pour le passage des pompiers dans les domaines
d’Anthéor, de la Bastide et du Rastel d’Agay pour remédier au plus vite à ces situations dangereuses
mais aussi spoliatrices des intérêts particuliers… Des débroussaillages réglementaires n’ont toujours
pas été réalisés par certains... ceux là même qui ont revendiqué des passages de zones B1 en B2 dans
le premier P.P.R.I.F. alors qu’un nouveau P.P.R.I.F. est à l’instruction et qu’ils n’ont rien entrepris
entretemps...
Fréjus

Pourtant favorable aux P.P.R.I.F. , LACOVAR soutient les victimes des abus et excès du principe
de précaution et s’est portée partie civile devant le Tribunal Administratif aux côtés des propriétaires du Parc résidentiel de l’Estérel –ASL PROMA de Saint-Jean de l’Estérel sur la commune de Fréjus.
Un premier P.P.R.I.F. a été annulé par le Tribunal mais suite à un recours de l’Etat l’ancien P.P.R.I.F. redevient d’actualité par jugement rendu le 16 juin 2011, à moins d’autres recours toujours possibles...

LACOVAR rappelle que cet ancien P.P.R.I.F. (qui redevient d’actualité) a créé un danger qui n’existait pas auparavant en rendant inconstructible des terrains qui ne sont plus soumis à l’obligation du débroussaillage en se trouvant à plus de cent mètres des maisons, etc.

Près d’une centaine de maisons seraient inconstructibles après incendie et 21 terrains restent inconstructibles actuellement à Saint Jean de l’Estérel.

Cette situation inhumaine et véritablement « spoliatrice » perdure depuis 2003 dans ce qui ressemble à de l’indifférence de la part des pouvoirs publics qui semblent vouloir ignorer qu’il existe des moyens modernes pour se prémunir contre le feu (débroussaillage généralisé dans l’ensemble d’un lotissement, constructions avec volets métalliques, nébullisateurs sur les constructions, pièce de confinement, etc.) au profit d’un nouveau principe de précaution, qui ne prend pas en compte la baisse et la fréquence des incendies dans le Var, ni l’augmentation des moyens de lutte et peut remettre en cause l’honorabilité, la clairvoyance et même la responsabilité de ceux qui ont délivré 121 permis de construire dans cette zone...

Le débat reste ouvert et LACOVAR souhaite que soit donnée une solution rapide et humaine à cette situation...

- Opérations en cours «La Forêt m’a dit » et « La Rivière m’a dit » pour la formation à
l’Environnement des élèves des écoles de la région.

Depuis le lancement de nos interventions dans les écoles primaires, c’est plus de 1.000 élèves que nous avons formés avec nos animateurs spécialisés qui sont des salariés de LACOVAR.

- Evolution du « Pôle Mobile Environnement » de LACOVAR pour la formation à
l’Environnement du grand public en partenariat avec les Municipalités locales.

Notre stand itinérant, tenu par deux animateurs salariés à temps partiels de notre association, reçoit chaque année plus d’un millier de personnes.


 

2008- AQUAVAR une procédure en appel est en cours.

2007 - L'Affaire AQUAVAR est passée en jugement au TGI de Draguignan le 14 mars suite à l'intervention du Directeur des Affaires Maritimes, mais cela s'est réglé en 10 minutes entre le juge et les deux avocats de la partie civile - les plaignants n'était même pas là - et le jugement est reporté au 30 mai après les élections !...

2006 - Nouvelles péripéties avec AQUAVAR, une enquête publique a lieu du 22 novembre au 22 décembre, mais elle est fallacieusement présentée au public comme une création d'exploitation alors qu'il s'agit en fait d'une régularisation de l'emprise illicite sur le domaine public maritime. Nous avons déposé un mémoire avec un résumé des actions menées précédemment et les éléments qui, pour nous, font que l'exploitation ne peut rester à cet endroit. Nous avons de plus déposé à la fin de l'enquête une analyse de l'étude d'impact présentée par AQUAVAR pour en démontrer les manques, les erreurs et l'irrecevabilité.

2003 – LACOVAR relance les autorités concernant la ferme aquacole de Santa Lucia dont
l’exploitant a augmenté, sans autorisation administrative, le volume et la surface de 1.718M2 à 10.150M2 ; une action judiciaire comme partie civile est envisagée par LACOVAR.

Cette exploitation en zone urbaine et touristique est polluante, tant par ses déchets organiques que par son impact visuel, de plus, la ferme constitue un danger pour la navigation nocturne car non signalée.

2002 - Avis très favorable de LACOVAR pour le parking BONAPARTE à Saint-Raphaël, les avis et principales propositions de LACOVAR étant retenues.

2002 – Décision judiciaire sur la mise en conformité des Ets DESCHAMPS

- MAI 2000 : Mr BRICOLAGE : Vérification de la conformité des travaux en cours de réalisation au regard du permis de construire (implantation-altimétrie). Afin d'améliorer l'esthétique, un complément d'espace vert retombant sur les enrochements a été accepté par un courrier en provenance du Maître d'Ouvrage.

- MAI 2000 : LE MÉDICIS (Place Galliéni) Les platanes existants ont été taillés, mis en bac par un professionnel et seront replantés dès que les travaux seront terminés. Courrier à l'appui émanant du Maître d'Oeuvre.

- JUIN 2000 : Villa LA MADRAGUE (Boulouris) Modification d'un permis de construire dans une zone non prévue à cet effet. Courrier à l'appui émanant de l'Architecte.

- JUIN 2000 : M. ROCHER (Les Veyssières) Modification d'un permis de construire.

- JUILLET 2000 : Résidence HOMESTEAD (Beau Rivage) Litige sur permis de construire, accord entre promoteur et syndic par un protocole signé.

- JUILLET 2000 : Mme GRUNER (Anthéor) Vérification et suivi d'un permis de construire.

- AOÛT 2000 : LE CRYSTAL PALACE (Valescure) M. COMAS, avenue du Camp Romain, intervention pour amélioration espaces verts. Réunion programmée pour vérification du permis de construire.

- AOÛT 2000 : M. ROLHER (Les Veyssières) Modification d'un permis de construire.

- SEPTEMBRE 2000 : Mr BRICOLAGE, rebondissement avec le lotissement de l'Aspé. Courriers divers et discussions en cours. Dès que nous aurons des détails intéressants, nous vous en ferons part.

- SEPTEMBRE 2000 : MAC DONALD Saint-Raphaël, à propos de nuisances, courriers et réunions en cours en accord avec la DAS, le Bureau d'Hygiène et la DDE.

II - FRÉJUS - SAINT-AYGULF et LES ISSAMBRES :

2003- Intervention dans la plaine de l’Argens : une centrale à béton nouvellement installée rejette des laitiers et effluents, directement dans un fossé qui se jette dans la garonnette avec des risques importants de pollution pour la nappe phréatique qui alimente la station de pompage de l’eau de la ville.

2002 – Interventions de LACOVAR pour obtenir la cessation des nuisances créées par l’épandage des boues, dans les petites MAURES, par la station d’épuration du vallon des Issambres.

- FÉVRIER 2000 : PROBLÈMES DE SÉCURITÉS d'accès carrefour R. MARTIN du GARD / SALVARELLI (Mme MAGUET)

- JUILLET 2000 : SAUVEGARDE d'un pin parasol avenue G. REY (Mme SPÉRANZA)

- JUILLET 2000 : ÉLAGAGE EDF Avenue Millet (M. VAN HALTEREN)

- AOÛT 2000 : ÉLAGAGE EDF Avenue G. Flaubert (M. BIZZINI)

- SEPTEMBRE 2000 : PERMIS DE CONSTRUIRE Immeuble RN. 98 dans un quartier pavillonnaire (Mme ABBOU - M. PIERRUGUES).

- SEPTEMBRE 2000 : CHAPELLE COCTEAU. L'Arrêté Préfectoral prévoit de recueillir les avis des propriétaires du sol, et de l'Architecte des bâtiments de France pour réaliser l'écran végétal devant la Chapelle. La Mairie a déjà l'accord du propriétaire. Morillon-Corvol demandera l'avis de l'Architecte des bâtiments de France. Ensuite un projet sera présenté par l'ONF qui sera soumis à l'accord des intervenants.

- NOVEMBRE 2000 : Réunion le 6 du Comité de gestion des Étangs de Villepey. Il est envisagé la création d'une Charte de sauvegarde. Notre Vice-président, Monsieur PONSOT, proteste vigoureusement contre la non prise en compte de nos demandes, en particulier au sujet de l'interdiction du stationnement des camping-cars et autres véhicules du même genre sur le parking de la Galiote.

- DÉCEMBRE 2000 : PARKING DE LA GALIOTE. Des gabarits viennent d'être posés aux entrées du parking de la Galiote mais n'ont pu être fermés car il reste plusieurs véhicules de nomades dont les effluents sont déversés dans l'étang de Villepey. Le 6 décembre, le responsable du Service environnement de la mairie de Fréjus a alerté la Police pour qu'une procédure d'expulsion soit engagée.